Montage de mouches

Quelques nymphes.

Quelques images de larves et nymphes pour le plaisr de regarder ….. tourner

[youtube]https://youtu.be/hl-mGhUnvCg?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’un tungst’ UV chiro

Montage d’une nymphe sans le lestage traditionnel en fil de plomb.
La finition en résine UV, additionnée de poudre de tungstène permet un lestage parfait, le sac alaire est positionné précisément, sans sur-épaisseur au niveau ventral, ce que l’on ne peut pas éviter avec des enroulements en fil de plomb.

Un plus en matière de montage.

[youtube]http://youtu.be/Uf700adLiq4?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

 

Nano silk JMC – Montage d’une mouche d’Ornans n°28

Je termine le test sur le Nano silk JMC 18/0  avec le montage d’une mouche d’Ornans traditionnelle avec une collerette en hackle sur un hameçon Tiemco 100 n°28.
Le fil de montage JMC Nano silk m’a permis de réaliser cette mouche dans les bonnes proportions, j’adopte définitivement ce fil très fin et solide pour le montage de mes petits modèles.

[youtube]http://youtu.be/eOmVXpr715Q[/youtube]

A bientôt pour d’autres montages.

Nano Silk JMC, mouche parachute n°24

En matière de Fly-tying, mon fil de référence était le JMC 14/0. Ce fil est parfait pour les montages allant jusqu’a la taille n°20.

Dès que l’on arrive sur les très petites numérotations d’hameçons, 22 et au delà, se pose le problème de la sur-épaisseur, ce qui nuit au volume de la mouche et de surtout de sa finition.

Avec le fil Nano silk JMC, le ø du fil de montage est de 18/0, ce fil ténu est pourtant très solide, il est disponible dans les couleurs les plus usuelles.

C’est enfin le matériel que je recherchais pour les toutes petites imitations.

Bon montage.

[youtube]http://youtu.be/jgWUr_2ccMs[/youtube]

Montage d’une mouche parachute

On me demande souvent de faire dans les démos des montages de mouches parachutes. Ce sont des modèles très utilisés, surtout en eaux rapides, c’est une de mes préférées.

En Franche-Comté, j’utilise des petits modèles jusqu’en taille 22.

La principale difficulté que les monteurs rencontrent, c’est à la finition au moment de faire le wip-finisch, de nombreuses fibres du hackle ou poils, c’est selon, sont fixés en touffe devant l’oeillet, ce qui empêche de passer le nylon de la pointe du bas de ligne avec facilité.

Pour ne plus rencontrer ce petit désagrément, je vous propose une solution qui ne vient pas de mon imagination, mais qui est assez peu employée en fly-tyng.

Bon montages.

[youtube]http://youtu.be/G4EL9k-XNZ8?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’une ombrelle

L’Ombrelle est une mouche concue par Philippe Boisson, une version revisitée.

[youtube]http://youtu.be/gan3tAb1JxM[/youtube]

Bon montage

Montage d’une mouche de mai à corps détaché.

J’aime de temps en temps fabriquer quelques  mouches uniquement pour me faire plaisir, certaines de ces mouches iront finir dans un tableau avec une peinture de l’ami Charles  ou Olivier pour décorer un coin de mur de notre habitation.

D’autres auront moins de chance, elles finiront peut être tristement leur vie sur une branche inaccessible qui borde nos rivières préférées, ou, si St Pierre le veut dans la gueule de la grosse truite du pont de Trifouilly.

Si comme moi, le fly ting vous procure beaucoup de satisfaction, je vous souhaite un bon montage.

[youtube]http://youtu.be/dgzAaDnamPg?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’un bubble sedge

Pour la pêche à la mouche, c’est un montage que j’utilise souvent dans la vallée de la Loue en Franche Comté, très facile à réaliser en fly ting

 

[youtube]http://youtu.be/PAw7YfFJTlU?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’un sedge en plume de cul de bécasse.

Une mouche simple, efficace, faite pour la pêche à la mouche. D’origine bretonne, la célèbre mouche à Jo est commercialisée par l’excellent monteur Yann Le Fèvre.

Je vous présente une version revisitée. Bon visionnage.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=SXLW-nybwHc&feature=share&list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

 

Les Trichoptères.

Les Trichoptères appelés aussi phryganes, sedges ou caddis dans les pays anglo saxons jouent un rôle important dans la pratique de la pêche à la mouche.

Les pêcheurs connaissent bien ces vers jaune/olive clair à tête noire nichés dans un fourreau qu’ils ont confectionné avec du sable, des petits graviers ou des petites brindilles. En Franche Comté on les connait sous le nom de “bêtote”, traine buche, ou cherfaix selon la région.

A ce stade larvaire, c’est un met de premier choix pour la pêche des salmonidés, j’en ai toujours dans ma boite à nymphe avec différents plombages afin de pouvoir m’adapter aux conditions de la rivière, cette imitation m’a permis de prendre une bonne partie de mes plus beaux poissons.

1 fourreau  Montage d’un traine-buche.

 Hameçon: TMC 100BL n° 12   

Lestage: 5 tours de  fil de plomb 5/10 ème

Corps: fourreau naturel collé à la cyano sur le plomb.

Tête: soie de montage noire.

Soie de montage: 8/0 noire JMC.

2 Larve bille

Montage d’une larve plombée.

Hameçon: JMC n°12 CP40BL.

Bille: noire 2 mm.

Corps: confectionné avec bandelette emballage, cerclé soie 8/0 marron.

Collerette: dubbing oreille de chevreuil.

Dès que le cycle nymphal est accompli, la larve quitte son étui et monte vers la surface de l’eau, à ce stade elle est très vulnérable, puis en se laissant aller au gré du courant, la nymphe se débarrasse par de multiples efforts de son enveloppe. Les poissons font souvent de gros écarts pour s’en saisir,  une rivière morte pendant une grande partie de la journée peut se mettre à bouillonner en un instant, la surface est constellée de gros remous, cet instant fantastique à la vue du pêcheur peut être aussi la perspective d’une belle bredouille, il faut bien observer le remous, souvent c’est uniquement le dos des poissons qui provoque celui ci, la truite ne se nourrissant que quelques centimètres sous la surface.

3 émergente

Montage d’une émergente.

Hameçon: TMC n°12 2487 BL.

Lestage: 5 tours de plomb JMC extra fin.

Corps: dubbing castor JMC DC2 jaune pâle + DC3 olive twisté.

Thorax: dubbing lièvre JMC poils longs.

Sac alaire: JMC DC2 jaune pâle + DC3 olive twisté.

Antennes: 2 fibres de sabre de faisan..

Soie de montage: JMC 14/0 marron.

4 émergente

Montage d’une émergente légère.

Hameçon: TMC 2488 n°12.

Lestage: 10 tours fil laiton fin.

Corps: Dubbing de castor JMC DC2 jaune pâle + DC3 olive twisté.

Thorax: 1 fibre de marabout.

Sac alaire: Dubbing de castor JMC DC2 jaune pâle + DC3 olive twisté

Antennes: 2 fibres de sabre de faisan..

Soie de montage: JMC 14/0 marron.

5 émergente

 

Montage d’une émergente de surface.

Hameçon: TMC 2487BL n° 14.

Lestage: 3 tours de plomb JMC estra fin.

Corps: tube Bodiz

Abdomen: fibres de marabout.

Sac alaire: flexicorps JMC noir.

Soie de montage: JMC 14/0 noire.

6 émergente

Montage d’une émergente de surface.

Hameçon: TMC 205BL n° 8 à 12.

Corps: confectionné avec une bandelette emballage, teinté au feutre JMC jaune + olive, passé au vernis UV JMC.

Abdomen: dubbing CDC + chevreuil.

Ailes: portion de rémige de plume Long Tail Brown JMC + quelques fibres de sarcelle grises.

Sac alaire: flexicorps JMC noir passé au vernis UV JMC.

Soie de montage: JMC 14/0 noire.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tIqVn2sl_dU&feature=share&list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Dès son arrivée à la surface, la larve arrête ses contorsions, le contact avec l’air fait sortir le sedge de l’enveloppe nymphale, ses ailes qui était repliées  prennent leur forme définitive.

A ce moment, le stade de l’émergence est terminée, la phrygane n’est plus en contact avec son exuvie, elle s’envole pour continuer à son tour le cycle de reproduction de l’espèce.

8 émergence

La larve et la phrygane adulte.

pupe GL

Montage d’une pupe type Gary LAFONTAINE

Hameçon: TMC 100BL n°16.

Corps: biots JMC olive.

Pupe: EP fiber marron.

Collerette: poils oreille de chevreuil.

Soie de montage: JMC n° 14/0 noire.

pupe

Last Emerger d’après Walter Reisinger

Hameçon: JMC DR30BL n°16.

Fil de montage: JMC n°14/0 marron.

Enveloppe nymphale: parawing JMC blanc.

Corps: dubbing JMC roux.

Thorax: dubbing JMC orange.

Hackle: plume de coq brun ou cree.

Ailes: 2 plumes de CDC.

Tête: soie JMC marron.

 

 

 

9 sedge10 sedge

 

Montage d’un sedge en plume de canard.

Hameçon: TMC 100 n° 16BL.

Corps: dubbing de lièvre.

Ailes: plume de canard.

Collerette: dubbing oreille de chevreuil.

Antennes: 2 fibres de sabre de faisan.

Soie de montage: JMC 14/0 noir

11 sedge

Montage d’un sedge, ailes en soie.

Hameçon: TMC 109Y BL.

Corps: dubbing fibres de CDC.

Ailes: morceau découpé dans un foulard en soie et rigidifié.

Collerette: Dubbing de CDC olive twisté.

Soie de montage: JMC n° 14/0 noire.

12 sedge

Montage d’un sedge à draguer


Hameçon: JMC DR30BL n° 16.

Corps: confectionné en foam.

Ailes: plumes de canard marron.

Collerette: quelques fibres de CDC olive.

Soie de montage: JMC noire n° 14/0.

13 sedge

14 sedge

Montage d’un sedge aile plume collée.

Hameçon: TMC 900 n° 16.

Corps: dubbing de fibres de CDC.

Ailes: plume collée sur un morceau de foulard en soie, puis teintée au feutre.

Collerette: CDC + chevreuil twisté.

Soie de montage: JMC n° 14/0 noire.

15 sedge16 sedge

Montage d’un sedge en cul de bécasse

Hameçon: TMC n° 16 900BL.

Sous corps: quelques fibres d’EP fiber marron.

Ailes: plumes de cul de bécasse.

Collerette: poils oreille de chevreuil twisté.

Soie de montage: JMC n° 14/0 marron.

z

J’ai passé en revue une bonne partie des modèles que j’emploie au gré des saisons, n’oubliez pas de cliquer sur chaque photo pour la voir en bonne définition. J’espère que vous avez passé un bon moment à lire cet article.