Tout à une fin…

Ce blog a vu le jour en novembre 2008, je voulais faire un site qui aie une âme, c’est à dire publier tout de ce que la pêche à la mouche m’a apporté depuis quarante années, en parlant de quelques parties de pêche, du fly tying en apportant quelques idées innovantes, et aussi parce que j’ai beaucoup de respect pour nos prédécesseurs avec quelques articles leur rendant hommage , en particulier à chaque fois que je reprenais à mon compte ce qu’ils m’avaient appris.Je voulais éviter de donner une image monotone et lassante de site ne parlant que de parties de pêche et de saucissonnage.
Apparemment, j’ai échoué vu le nombre de commentaires restreints que j’ai collecté sur mes articles.
Cependant, je me suis vite rendu compte que certains amateurs étaient très intéressés par mon travail, je retrouve très souvent ce que je leur ai appris sur leur site de vente sur le web tout en reprenant à leur compte le fruit de mon travail.
J’ai donc décidé de ne plus passer de temps inutile sur mon site, mais j’ai voulu pour la dernière fois parler d’une fourrure qui est connue depuis très longtemps en fly, le poil de lama. Associé en dubbing à des poils d’ORC, cela donne des corps vivants et très lumineux.
Bon montage.

[youtube]https://youtu.be/sc6CAaq213s[/youtube]

Billebaude dans la vallée de la Loue et du Lison

Quelques images de ces vallées ou j’aime flâner depuis ma foi bien longtemps, chaque saison m’apporte des images différents, en voici quelques unes.
[youtube]https://youtu.be/7QnwyS1Gh58[/youtube]

Montage d’une larve Tungst’UV.

Montage d’une larve dont le lest est composé de poudre de tungstène.
[youtube]https://youtu.be/x7mduAYuFY0[/youtube]

Un des derniers pêcheur de légende francais nous à quitté.

Il y a presque un an, le 11 juin 2014 Jean-Paul PEQUEGNOT nous quittait pour pêcher des rivières limpides sous d’autres cieux.
J’ai appris la triste nouvelle hier soir, mon veil ami connu sur les rives de la Loue à Cléron en 1989, Raymond Rocher est parti rejoindre les pêcheurs qui on écrit la Pêche à la Mouche en France. Je ne doute pas un seul instant que Mémé DEVAUX et Franck SAWYER ne t’aient pas préparé les imitations qui marchent bien la haut.
Je te doit beaucoup par ce que tu m’a appris sur nos rivières Franc-Comtoises, par la volumineuse correspondance écrite et téléphonique, quelque fois un peu matinale, j’en conviens.
Tu était l’un des derniers montres sacrés,je te souhaite des pêches somptueuses avec les Altières et Phéasant Tail.

Adieu raymond

RR 2RR 1

Quelques nymphes.

Quelques images de larves et nymphes pour le plaisr de regarder ….. tourner

[youtube]https://youtu.be/hl-mGhUnvCg?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’un tungst’ UV chiro

Montage d’une nymphe sans le lestage traditionnel en fil de plomb.
La finition en résine UV, additionnée de poudre de tungstène permet un lestage parfait, le sac alaire est positionné précisément, sans sur-épaisseur au niveau ventral, ce que l’on ne peut pas éviter avec des enroulements en fil de plomb.

Un plus en matière de montage.

[youtube]http://youtu.be/Uf700adLiq4?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

 

Nano silk JMC – Montage d’une mouche d’Ornans n°28

Je termine le test sur le Nano silk JMC 18/0  avec le montage d’une mouche d’Ornans traditionnelle avec une collerette en hackle sur un hameçon Tiemco 100 n°28.
Le fil de montage JMC Nano silk m’a permis de réaliser cette mouche dans les bonnes proportions, j’adopte définitivement ce fil très fin et solide pour le montage de mes petits modèles.

[youtube]http://youtu.be/eOmVXpr715Q[/youtube]

A bientôt pour d’autres montages.

Nano Silk JMC, mouche parachute n°24

En matière de Fly-tying, mon fil de référence était le JMC 14/0. Ce fil est parfait pour les montages allant jusqu’a la taille n°20.

Dès que l’on arrive sur les très petites numérotations d’hameçons, 22 et au delà, se pose le problème de la sur-épaisseur, ce qui nuit au volume de la mouche et de surtout de sa finition.

Avec le fil Nano silk JMC, le ø du fil de montage est de 18/0, ce fil ténu est pourtant très solide, il est disponible dans les couleurs les plus usuelles.

C’est enfin le matériel que je recherchais pour les toutes petites imitations.

Bon montage.

[youtube]http://youtu.be/jgWUr_2ccMs[/youtube]

Montage d’une mouche parachute

On me demande souvent de faire dans les démos des montages de mouches parachutes. Ce sont des modèles très utilisés, surtout en eaux rapides, c’est une de mes préférées.

En Franche-Comté, j’utilise des petits modèles jusqu’en taille 22.

La principale difficulté que les monteurs rencontrent, c’est à la finition au moment de faire le wip-finisch, de nombreuses fibres du hackle ou poils, c’est selon, sont fixés en touffe devant l’oeillet, ce qui empêche de passer le nylon de la pointe du bas de ligne avec facilité.

Pour ne plus rencontrer ce petit désagrément, je vous propose une solution qui ne vient pas de mon imagination, mais qui est assez peu employée en fly-tyng.

Bon montages.

[youtube]http://youtu.be/G4EL9k-XNZ8?list=UUouceniXTE_b65kU7kMiHzQ[/youtube]

Montage d’une ombrelle

L’Ombrelle est une mouche concue par Philippe Boisson, une version revisitée.

[youtube]http://youtu.be/gan3tAb1JxM[/youtube]

Bon montage