L’oreille de chevreuil, quelques modèles.

Cela fait déjà quatre ou cinq ans que Christian, Thièrry et Patrick étaient venus passer quelques jours dans notre chambre d’hôtes. Nous avions fait ensemble quelques parties de pêche sur la moyenne et haute Loue, et le coup du soir terminé, c’est dans une bonne ambiance que nous partagions nos spécialités communes.

Une fois les agapes terminées, je leur fit découvrir un endroit que je fréquente pratiquement tous les jours, mon local de montage. Sur leur demande, j’exécutais une mouche d’Ornans, comme toujours entre personnes de bonne compagnie, et de surcroit partageant la même passion, je leur fit part d’un modèle que j’utilisais depuis déjà bien longtemps, l’originalité de celui ci est qu’il était fabriqué avec un matériau très commun dans la fabrication des mouches, le chevreuil, les poils rêches de l’animal font merveille sur des modèles rustiques, du type sedge, mais dès que l’on veut faire du montage soigné sur de petites imitations, cela est quasiment impossible.

Un ami, taxidermiste me donna un jour tout un lot d’oreilles de cet animal, c’était la première fois que j’en voyais de près, je remarquais que les poils étaient très courts et souples, je pensais donc pouvoir faire quelque mouches avec celles ci. Je montais donc quelques modèles twistés ressemblant à des palmers , et un autre imitant une émergente, la Ségolène et l’ORC étaient nées, c’était donc ces modèles que je montrait à mes trois confrères, laissant les autres imitations faites avec ces poils à une autre fois.

Jeune adhérent à Gobages, et ignare parfait en informatique, je passais donc une fiche de montage de la Ségolène à Pat, qui se fit une joie de la publier, et un peu plus tard je passais un article sur l’ORC sur mon blog . Depuis, les bébétes on fait un petit bout de chemin, je vois avec satisfaction que les pêcheurs commencent à l’utiliser, surtout dans le sud ouest, bien représenté avec un monteur de talent, Spent 82 .

J’ai reçu de nombreux mails suite à ces mouches, cela me prend beaucoup de temps pour répondre, c’est pourquoi j’ai décidé de faire un article complet sur ce que j’ai pu faire avec les oreilles de chevreuil.

En premier lieu, la conservation. Dès la découpe sur l’animal, il faut impérativement laver avec du détergeant et bien rincer à l’eau courante, les sécher au sèche cheveux, frotter les chairs plusieurs fois au gros sel, et les faire sécher quelques mois en plein air au séchoir, je les conserve ensuite dans un carton avec quelques morceaux de bois de cèdre. J’utilise les oreilles dès l’ouverture de la chasse, jusqu’à sa fermeture.

Travailler avec ces poils souples est un  vrai plaisir,  ils se prêtent très facilement à tous les montage, il est donc assez facile de réaliser toutes les étapes l’évolution d’une éphémère.

Montage d’une nymphe.

Hamecons : JMC DR30 BL n° 14, 16, 18 .

Soie de montage : JMC n° 14/0 .

Cerques : pincée de coq Pardo .

Corps : quill de condor .

Abdomen : dubbing oreille de chevreuil .

Ailes : pincée de poils d’oreille de chevreuil .

Sac alaire : fibres de sabre de faisan commun .

Lestage : selon votre convenance .

Montage d’une émergente

Hameçons : JMC DR30BL n° 14,16,18 .

Cerques : pincée de poils d’ORC clairs .

Soie de montage : n° 14/0 JMC .

Corps : dubbing d’ORC .

Ailes : pincée de poils d’ORC .

Montage d’une mouche sèche

Hameçons : JMC DR30BL n° 14,16,18.

Soie de montage : n° 14/0 JMC.

Cerques : pincée de fibres pardo.

Corps : herl de condor.

Thorax : dubbing lièvre marron JMC.

Ailes : fibres d’ORC twistées.

Montage d’une mouche d’Ornans.

Hameçons : JMC DR30BL n° 16, 18.

Soie de montage : n° 14/0 noire ou marron.

Cerques : pincée de fibre Pardo.

Corps : quill de condor teint.

Thorax : dubbing de lièvre marron JMC.

Ailes : portion de rémige d’étourneau.

Collerette : légère pincée d’ORC twistée.

Montage d’une Para Loop.

Hameçons : JMC n° 14 et 16.

Fil de montage : n° 14/0 JMC  noire ou marron.

Cerques : pincée de fibres pardo.

Thorax : Flott dub JMC marron.

Ailes : pincée de poils d’ORC.

Montage d’une mouche parachute.

Hameçons : JMC DR30BL n° 14, 12, 16.

Soie de montage : n° 14/0 JMC noire ou marron.

Cerques : pincée de poils d’ORC.

Corps : dubbing d’ORC.

Ailes : poils d’ORC.

Toupet : queue de veau blanche ou furry foam JMC, ou mèche de polypropylène JMC.

Une petite provision pour l’année prochaine.

Bonne utilisation.

Un article sur les oreilles de chevreuil à été rédigé par Philippe BOISSON, il est paru dans une des plus importantes revue de pêche à la mouche en France, Pêche Sportives, un DVD des principaux montages à également été édité.

Je vous présente l’article de Philippe BOISSON.

ORC 1

Page 1

ORC 2

Page 2

ORC 3

Page 3

ORC 4Page 4

ORC 5Page 5

ORC 6

 


16 Commentaires


  • […] trouverez sur sa page gobages une quantité d’informations utiles si vous souhaitez vous lancer dans ce genre de […]

  • Commentaire from pouic

    Je fais de deux façons Thierry, je mets les oreilles coupées à ras de la tête dans un déshydrateur et je laisse sécher une nuit à 80°, cela se fait tout seul et cela me laisse les poils les plus longs qui sont a la base pour faire certains montages, seul petit inconvénient mais facilement contournable quand on n’a pas l’habitude les poils sont plus difficile à prélever sur une oreille enroulée, mais on a les deux cotés, le foncé et le clair.
    Je fais également l’opération qui consiste à enlever le cartilage de l’oreille, c’est assez facile il ne faut que quelques minutes pour le faire, ensuite je la pose à plat sur le déshydrateur à 30° et je laisse faire tout seul, 2 h après les peaux sont absolument sèches et bien plates.

  • Commentaire from Thierry CHALOT

    Je suis d’accord avec ton article fort intéressant. Moi j’i une autre astuce .
    Dès que j’ai une oreille de chevreuil fraiche j’enlève le cartilage au cutter c’est très facile et je fais sécher mon oreille une fois salée sur un morceau de carton avec du papier absorbant attachée avec des punaise ou idem, au bout de 3 j c’est bon elle est sèche et je peux utiliser les poils très facilement.
    Si je ne peux avoir l’oreille fraîche je demande à mes amis chasseurs de les mettre au congélateur et lorsque je viens les chercher je peux les faire dégeler si j’en ai besoin et enlever le cartilage . C’est génial.

  • Commentaire from laurent lolo31

    super site, beaux montages, je progresse doucement……mais surement.

  • […] je n’avais nullement la prétention d’en faire de petits objets d’art comme Pouic mais j’avais quelques idées en tête pour utiliser au mieux ces merveilleux poils qui […]

  • Commentaire from pouic

    Bonjour Etienne, je suis content que tu t’intéresse aux ORC, tu verras, on fait de superbes montages avec ce matériau.
    J’ai vu ton site qui est excellent, tiens moi au courant de tes montages.

  • Commentaire from pouic

    SORRY, je suis inexcusable, depuis le temps que j’ai écrit cet article je viens de m’apercevoir que j’avais oublié de vous remercier pour vos félicitations et encouragements, cela fait plaisir de voir que ces modestes pages sont lues par des passionnés, toutes mes excuses.

  • Commentaire from etienne

    Bonjour j’ai entendu parlé des ORC, sans jamais en testé une! Dernièrement via face book une petite discussion sur le sujet. Une connaissance cherchait des oreille, je me suis mis moi aussi en quête de ce matériaux en lançant un appel a mes connaissance chasseur. Un jeune du club m’en porte une (biche) je teste rapidement sur un montage collerette, résultats, ça va me plaire a travailler lors de mes montages.
    Prochaine étape le séchage de l’oreille, qui a été mise au congel quelques jours avant le lavage.
    Merci de votre partage sur le sujet.

  • Commentaire from Dominique (dom18)

    Bravo pour la qualité des montages, le partage des fiches, le blog, le site … Enfin bravo et merci pour tout !!! C’est du pur plaisir.
    Dominique.

  • Commentaire from daniel71

    Bravo MONSIEUR pouic

  • Commentaire from Patpeche

    Tout est beau !!! les mouches, les photos ;-)) BRAVO et merci pour le partage

  • Commentaire from Jojo

    Waou (bis), superbes mouches qui ont l’air extrêmement pêchantes.

    Grand bravo pour la précision du montage.

  • Commentaire from tete

    Salut Gerard
    WAOU,magnifiques,j’en possede 2 ou 3 montées par tes soins,ce sont des collectors !! mais j’ai cru en voir aussi dans le berry de ces fameuses ORC,tes montages sont toujours aussi impréssionants.
    A+

  • Commentaire from Vincent (Drangon fly

    Salut,
    sympa toutes ces Oreilles de chevreuil qui sèche…
    Depuis que j’ai essayé, l’oreille de chevreuil est la base principale des mes mouches. Celle de lièvres ne sortent plus de leurs cartons ou presque.
    Et puis, chez moi les chevreuils sont nombreux et il me suffi d’une heure à la maison de la chasse pour avoir mon bonheur.
    Merci donc à toi et ta fameuse Ségolène, pour m’avoir fait découvrir ce poil!

    et en effet dans le sud ouest, c’est un poil et une couleur qui va très bien…
    A+

  • Commentaire from Stéphan

    Bonjour Gérard,
    Merci pour la citation, c’est vraiment très gentil je suis flatté!
    Mais mon talent est vraiment tout petit-petit à côté de l’exceptionnelle qualité de tes montages.
    toutes tes mouches sont parfaitement proportionnées et les couleurs des matériaux qui accompagnent l’oreille de chevreuil sont choisis avec merveille…
    Un grand Bravo!
    En ce qui concerne les mouches en oreille de chevreuil, je peux te dire que dans le sud-ouest ça y va bon train! ça se voit que les moucheurs parcourent le net…
    Pour ma part, depuis que j’ai découvert ces poils grâce à Pat et toi, je ne peux plus m’en passer! Alors avec la collection que tu viens de présenter, je peux te dire que je n’ai pas fini de te copier!
    Merci pour tout cela
    @+++
    Stéphan / SPent82

  • Commentaire from Jérémy. H

    Quelle maîtrise ! J’adore.. En plus les photos sont superbes!

    Jolie coins de pêche, même en photo, cela donne envie de monter..


Laisser un commentaire